Derniers sujets
» cours d'optique (prof:manar)
Lun 19 Nov - 14:12 par zina2

» Collection: DUNOD
Lun 5 Nov - 13:15 par Admin

» td de thermodynamique
Mer 24 Oct - 4:32 par must rim

» Fusion et fission
Lun 29 Nov - 3:47 par Admin

» **cpr 2010**
Mar 16 Nov - 13:39 par Admin

» Découverte d'une protéine capable de combattre le virus du Sida
Ven 12 Nov - 13:59 par Admin

» ** I P T **
Jeu 4 Nov - 11:03 par Admin

» **Ellipses **
Mer 3 Nov - 10:33 par prof

» Semi soild -Liquid (Non-newtonian fluid)
Mer 27 Oct - 10:44 par prof

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Sam 23 Avr - 11:02
Albert Einstein

Sam 20 Fév - 6:47 par Admin


Albert Einstein (14 mars 1879 à Ulm, Württemberg, Allemagne - 18 avril 1955 à Princeton, New Jersey, États-Unis) était un physicien allemand, puis apatride (1896), suisse (1899), et enfin helvético-américain (1940).

Il a publié la théorie de la relativité restreinte en 1905 et une théorie de la gravité dite relativité générale …

Commentaires: 0


Particules d'interaction des forces

Aller en bas

Particules d'interaction des forces

Message  Admin le Ven 19 Fév - 15:39

Il existe 4 force fondamentales (connue pour le moment, mais tout porte à croire que le compte est bon)en physique:

-La force gravitationnelle

-La force électromagnétique

-La force nucléaire forte

-La force faible


Il existe une théorie fort intéressante pour expliquer comment ces forces agissent sur les particules. Ce serait par l'intermdiaire de particules dites "virtuelles". Le principe est simple. Prenons par exemple un électron et un proton. Les deux ont respectivement -1 et +1 charge élémentaire. Elles subissent la force électromagnétique. On dit que l'électron "sent" la présence du proton par l'échange de photons "virtuels" qu'ils se font. En d'autres termes, le proton envoie de même, de nul part, un photon jusqu'à l'électron, celui-ci le resoit et en envoi un en retour en guise de bonjour. Juste de même, on pourrait crier à la violation du principe de conservation d'énergie... Mais selon le principe d'Heisenberg qui nous dit que DEDt ≤ ћ , on peut "emprunter" de l'énergie pendant un court laps de temps en autant que la condition DEDt ≤ ћ soit respectée.

Attendez, c'est pas le plus beau dans tout ça. Un photon n'a pas de masse. On peut en créer un avec quasiment aucune énergie qui pourrait voyager très loin et très longtemps tout en respectant le principe d'incertitude d'Heisenberg. Et lorsqu'un électron et un proton sont très près, on peut en créer un très énergétique puisqu'il n'a pas une grande distance à parcourir et donc la force électromagnétique est plus forte pour de faibles distances.

Les particules d'interaction de la force faible sont les bosons W (W+ et W-) et Z (Z0) Or, ces particules ont une masse. Elles nécessitent donc beaucoup d'énergie pour être crées et ne peuvent donc pas voyager très loin. C'est pourquoi la force faible a une portée fini

C'est-tu pas assez magifique tout ça?
avatar
Admin
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://titanic.star-ac.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum